Comment réussir un stage de jeûne ?

De plus en plus de personnes retrouvent leur bien-être en s’inscrivant à un stage de jeûne. Avec ses codes et ses compréhensions, il est primordial que vous vous en imprégniez avant de vous lancer dans une telle aventure.

Voilà pourquoi cet article se donne pour but de vous mettre à disposition quelques règles à suivre pour réussir votre stage de jeûne.

Un jeûne selon vos besoins

S’il existe plusieurs types de stage de jeûne, il est important que vous en choisissiez celui qui convient à votre métabolisme, autrement dit ?

Autrement dit, il ne sert à rien de vous inscrire ou de suivre un stage de jeûne sec quand vous savez que votre corps ne peut en supporter la dureté. Surtout quand vous souffrez d’un mal tel que l’ulcère ou d’autres maladies connexes.

En effet, la règle à suivre est de définir votre stage en suivant les spécificités de votre corps. On est bien d’accord que le résultat recherché est votre bien-être. En outre, vous avez un jeûne long qui se pratique entre 30 et 40 jours. Il se fait avec l’aide et l’accord de votre médecin. Comprenez par là qu’il vous faut un accompagnement médical si vous décidez d’astreindre votre organisme à ce jeûne.

Et, il y a le jeûne moyen. De huit à dix jours, ce type de jeûne est le plus souvent lié à des retraites spirituelles. Cependant, il nécessite de boire une quantité supérieure de boisson par jour.

Des journées bien établies

Il est important que durant votre stage de jeûne, vous ne vous ennuyez pas. En effet, l’ennui peut très vite vous entraîner à abandonner votre projet. Ainsi, l’astuce est de penser en amont (avant même de commencer le stage.) à organiser vos journées.

A lire :   Pourquoi apprendre l’arabe ?

Quelles activités pratiquer ? Quels sports privilégier ? Voilà quelques questions sur lesquelles vous pouvez vous pencher pour l’établissement de votre programme de jeûne.

Par ailleurs, n’oubliez pas qu’un stage de jeûne n’est pas une décision à prendre à la légère.